Trudeau junior

Voici l’affreux bilan de Justin Trudeau

52% des intentions de votes des Québécois pour Trudeau

158e51938837ad408d27ef7cd6f79a02

Tribune libre

AVERTISSEMENT : LECTURE TRÈS LONGUE ET ARDUE


Je vous invite à cliquer sur tous les liens que j’ai mis pour vérifier les faits. Merci de votre patience.


La semaine dernière, j’ai vu les sondages qui positionnait Justin Trudeau à 52% dans les intentions de votes des Québécois et je suis devenu en beau joualvert. Mais c’est quoi le problème? Depuis le début de la pandémie, s’il y a bien un politicien qui a été merdique, c’est bien Justin Trudeau. Comme le rapporte aujourd’hui Mathieu Bock Côté dans le journal de Montréal :


 « En début de pandémie, enfermé dans son château, rechignant à fermer les frontières au moment où cette mesure aurait pu contenir la pandémie, baragouinant dans un français incompréhensible des phrases creuses et alambiquées, Trudeau semblait terriblement incompétent. Il s’est mis à distribuer des chèques pour tenter de sauver les meubles. De nombreux Québécois se sentent reconnaissants à l’endroit du gouvernement fédéral et s’imaginent qu’ils doivent leur chèque à la générosité de Saint-Justin Trudeau. Ils s’imaginent qu’il pige dans ses poches pour remplir les nôtres. Illusion funeste : il prend aux Québécois leur argent pour leur en redonner une partie, tout en pillant bêtement la prochaine génération, qui sera endettée jusqu’au trognon. »


Voyons un peu ce qu’il a fait de si bien pour mériter d’avoir cette reconnaissance. J’ai fait une grosse recherche sur les points saillants de Trudeau. Je suis sûr d’en avoir oublié, mais voici les principaux qui vous démontreront son incompétence.


Trudeau a été élu chef du parti libéral en 2008. Les libéraux ont décidé de le mettre à la tête du parti libéral parce que le parti venait de subir les contre-coups du scandale des commandites et qu’il fallait lui donner un souffle de renouveau. Pourquoi pas ne pas y aller avec le fils de Saint- Pierre Trudeau? Jean Chrétien s’est bien occupé de l’entourer de stratèges libéraux. Son narcissisme a commencé à transparaître, ça n’a pas été très long. Devenu la coqueluche du monde entier, il s’est pavané sur différents plateaux avec son faux sourire narquois et la gente féminine est tombée sous le charme. Vite un selfie!


En 2010, dans une entrevue accordée à Patrick Lagacé pour les Francs-tireurs, Justin Trudeau fait sa première gaffe en attaquant le gouvernement Harper en déclarant: « Le Canada fait dur maintenant parce que c’est des Albertains qui contrôlent notre agenda communautaire et social-démocrate. » Ces propos reviennent le hanter deux ans plus tard lorsqu’il devient chef du Parti libéral et sèment la controverse au Canada anglais.


https://www.youtube.com/watch?v=5vAlz1at_OU


En 2012, Trudeau se rend à Ottawa pour aller manifester hypocritement avec les employés d’Avéos pour s’assurer de leurs votes.


https://www.youtube.com/watch?v=L0xUajEBbuA&t=20s


Par la suite, une fois élu, il les laissera tomber complètement.


https://www.journaldemontreal.com/2020/03/09/centre-dentretien-les-ex-travailleurs-daveos-capitulent


Pierre Eliott Trudeau s’est sans doute reviré dans sa tombe lorsqu'il a entendu son fils déclarer en 2012 qu’il pourrait aider le Québec à se séparer s’il ne se reconnaissait plus dans les valeurs du Canada. Justin Trudeau devra spécifier plus tard qu’il est bel et bien « contre la séparation du Québec ».


https://www.tvanouvelles.ca/2012/02/14/justin-trudeau-songe-a-aider-le-quebec-a-se-separer


En 2013, Trudeau a avoué son admiration pour le régime Chinois. « J'ai un certain niveau d'admiration pour la Chine, parce que leur dictature leur permet de faire un virage économique soudain », a déclaré M. Trudeau. « Sun News peut maintenant dire que je préfère la Chine », a-t-il ajouté à la blague. Comme quoi un régime totalitaire lui conviendrait plus qu’un régime démocrate?


https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/640805/justin-trudeau-declaration-chine-gouvernement-controverse


En 2014, questionné à propos de la Guerre en Ukraine sur le plateau de Tout le monde en parle, il soutient que la situation l’inquiète. « Surtout que les Russes vont être de mauvaise humeur à cause du hockey », plaisante-t-il ensuite, faisant référence à l’élimination de l’équipe russe par celle de la Finlande aux Jeux de Sotchi. Il s’excusera par la suite.


https://www.youtube.com/watch?v=w-rR0n8FceQ


2015


Après son élection en 2015, Trudeau se rend signer l’accord de Paris sur les changements climatique en disant; « Canada is back ». 


https://www.canada.ca/fr/environnement-changement-climatique/services/changements-climatiques/accord-paris.html


Le monde entier est en pamoison devant ce beau chef d’État qui plaît beaucoup aux femmes. Il fait des selfies à profusion. Il va même dans le métro de Montréal pour recevoir les félicitations de tous.


Pendant la campagne électorale, Trudeau avait promis d’amener l’eau potable sur les réserves autochtones, ce qu’il n’a jamais fait.


https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1352028/reserves-autochtones-eau-acces-bilan-trudeau


2016


En décembre 2016, Trudeau et Sophie Grégoire vont passer des vacances sur l’île de l’Aga Khan, un ami de la famille. La commissaire à l’éthique Mary Dawson a conclu que le premier ministre Justin Trudeau avait enfreint 4 fois la loi sur les conflits d’intérêts en se rendant sur l’île privée de l’Aga Khan. La fondation de l’Aga Khan, qui exerce des activités de lobbying auprès du gouvernement, a reçu 330 millions $ du fédéral depuis 1981. Le voyage offert à Justin Trudeau aurait pu raisonnablement être perçu comme une tentative d’exercer une influence auprès de lui, selon Mme Dawson.


https://www.lesoleil.com/actualite/politique/trudeau-a-enfreint-la-loi-lors-de-ses-vacances-chez-laga-khan-91204cfea5f491a5fbf2777a2f27f510


Le 18 mai 2016, les choses ont tourné au vinaigre à la chambre des communes d’Ottawa, alors que les élus s'apprêtaient à voter sur une motion du gouvernement pour imposer une limite de temps sur le débat concernant le projet de loi sur l'aide médicale à mourir. Lorsqu'il a constaté que le whip conservateur était pris derrière un groupe de députés dans le coin de la pièce où se trouvent les banquettes du Nouveau Parti démocratique (NPD), le premier ministre Trudeau a traversé la Chambre d'un pas énergique. Selon la députée néo-démocrate Tracey Ramsey, il aurait alors enjoint les élus à débarrasser du chemin (« Get the fuck out of the way »).


La députée néo-démocrate Ruth Ellen Brosseau était dans le chemin. Sur les images tournées pendant l'incident, on constate qu'elle a été bousculée.


https://www.youtube.com/watch?v=FrLhIYhk4a8


L'incident a provoqué la furie du chef néo-démocrate Thomas Mulcair, qui s'est retrouvé nez à nez avec le premier ministre. Des députés se sont interposés entre les deux hommes, vraisemblablement pour éviter un affrontement physique. Lorsqu'elle a pris la parole en Chambre, après avoir temporairement quitté pour se remettre de ses émotions, Mme Brosseau a livré sa version des faits. 


« Le premier ministre m'a donné un coup de coude dans la poitrine, et j'ai dû quitter. Cela m'a vraiment secouée (...) J'ai raté le vote pour cette raison », a expliqué l'élue québécoise avant de se rasseoir, semblant encore sous le choc.


M. Trudeau a présenté ses excuses « sans réserve » à la députée du NPD, assurant que le contact physique avait été involontaire, mais sans contredit « inacceptable ».


 2017


En décembre 2017, le Canadien Barry Sherman est retrouvé mort étranglé tout comme son épouse à leur domicile dans des circonstances non élucidées. Sherman était sous le coup d’une enquête sur le financement du parti libéral au pouvoir.


« Quelques jours avant sa mort », Barry Sherman tentait encore de faire classer sans suite une enquête pour une collecte de fonds pour la campagne de l’actuel Premier ministre Justin Trudeau contrevenant au code des lobbyistes, avait écrit le quotidien Toronto Star.


Dans une plainte déposée le 24 mai au tribunal de Toronto, obtenue par l’AFP, Barry Sherman demandait « une ordonnance annulant l’enquête » le visant ainsi que son entreprise Apotex sur des activités contraires aux règles de lobbying.


https://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201712/20/01-5147901-barry-sherman-etait-vise-par-une-enquete-sur-le-financement-du-parti-liberal-.php


La compagnie Apotex fondée avec fierté au Canada en 1974 par le Dr Barry Sherman, est une société pharmaceutique internationale qui produit des médicaments de haute qualité et abordables (produits génériques ou innovateurs) pour les patients du monde entier dont l’HYDROXYCHLOROQUINE. Vous pouvez vérifier avec les liens ci-joints.


https://www1.apotex.com/global/about-us/press-center/2020/03/23/apotex-donates-hydroxychloroquine-for-a-clinical-study-to-prevent-infection-from-covid-19-with-front-line-health-care-workers


En septembre 2017, la décision d’Ottawa de ne pas taxer Netflix a été un incitatif à diffuser depuis l’étranger pour éviter de payer les taxes au Canada. D’un côté, il y aura les plateformes étrangères qui pourront mener une concurrence déloyale en produisant du contenu sans prélever les taxes ni être soumises au cadre réglementaire canadien, tout en bénéficiant des crédits d’impôt à la production. De l’autre côté, il y aura les distributeurs et les diffuseurs d’ici qui seront taxés et tenus de respecter un cadre réglementaire strict et contraignant, une iniquité criante. Mélanie Joly a fait une folle d’elle en tentant de défendre l’indéfendable. À ce jour, Netflix est encore exempt de taxes au Canada. Trudeau disait vouloir alléger le fardeau fiscal des Canadiens, il aurait dû exempter également tous les distributeurs canadiens, ainsi il aurait vraiment allégé le fardeau de la classe moyenne, comme il y tenait tant.


Voyez l’entrevue désolante de Mélanie Joly à « Tout le monde en parle » qui défend l’indéfendable. Une pièce d’anthologie.


 https://www.youtube.com/watch?v=1V5OntwO9C


Le 28 janvier 2017, au lendemain de l’adoption par les États-Unis d’un décret controversé sur l’immigration, le premier ministre du Canada Justin Trudeau a réitéré la position d’accueil du Canada face aux demandeurs d’asile et aux immigrants sur son compte Twitter.


« À ceux qui fuient la persécution, la terreur et la guerre, sachez que le Canada vous accueillera indépendamment de votre foi, a-t-il écrit. La diversité fait notre force »


https://www.tvanouvelles.ca/2017/01/28/apres-le-decret-de-trump-trudeau-lance-un-appel-aux-immigrants


Le chemin Roxham est devenu l’emblème de l’immigration illégale au Canada. En plus, de devoir de l’argent au gouvernement Québécois concernant cet afflux.


https://www.iheartradio.ca/energie/energie-montreal/nouvelles/frontiere-le-canada-incapable-de-freiner-la-vague-de-migrants-irreguliers-1.8810164


En juillet 2017, Justin Trudeau a provoqué la colère de plusieurs lorsqu’il a confié à un quotidien allemand que les Canadiens étaient moins organisés à cause de leurs origines françaises et latines.


https://www.journaldemontreal.com/2017/07/10/justin-trudeau-les-canadiens-plus-desorganises-a-cause-des-quebecois


2018


 En février 2018, l’enquête du quotidien Toronto Star et des réseaux CBC/Radio-Canada, au sujet des « Paradise papers » a levé le voile sur le fait que le grand argentier du Parti libéral et proche de Trudeau, Stephen Bronfman, se serait associé à l’ex-sénateur libéral Leo Kolber pour cacher 60 millions de dollars US dans les paradis fiscaux.


Il y a eu également les révélations selon lesquelles de riches investisseurs anonymes des paradis fiscaux auraient misé au moins 165 millions de dollars dans des producteurs de pot autorisés au Canada.


https://ici.radio-canada.ca/nouvelles/special/2017/paradise-papers/parti-liberal-canada-stephen-bronfman-leo-kolber-trudeau-fiducie/index.html


En mars 2018, est arrivé l’affaire Mark Norman. La Gendarmerie royale du Canada (GRC) avait créé une véritable commotion à Ottawa. C’était le 9 mars 2018. « Abus de confiance » : jamais un haut gradé militaire canadien n’avait eu à faire face à une telle accusation.


Un militaire de carrière très respecté, le numéro deux des Forces armées canadiennes, à la feuille de route impeccable, se voyait accusé d'avoir violé le Code criminel en laissant filtrer des informations confidentielles du Cabinet fédéral.


Mark Norman était soudainement dépeint comme quelqu’un d’indigne. Après plus de deux ans d’enquête, la GRC venait de lancer une torpille.


Le vice-amiral Norman a été accusé d’avoir divulgué des informations secrètes du Cabinet aux dirigeants du chantier Davie au sujet de la réévaluation du projet de 700 millions de dollars.


Un premier rebondissement est survenu l’automne dernier : selon des documents déposés en cour par la défense, le président du Conseil du Trésor « était derrière l’effort pour retarder et éventuellement mettre fin à l’accord avec la Davie ».


Les mêmes documents soutenaient que Scott Brison avait eu « une relation étroite » avec la très influente famille Irving. Son chantier naval avait lui aussi proposé de fournir un navire à la marine.


https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1168596/mark-norman-vice-amiral-suspension-accusation-abus-confiance-chantier-davie-ottawa


En juillet 2018, M. Trudeau était interrogé, après un entretien à Toronto avec le nouveau premier ministre de l'Ontario Doug Ford, sur une allégation selon laquelle il se serait comporté de manière inappropriée avec une journaliste lors d'un festival de musique en 2000 en Colombie-Britannique.


Peu après, un article non signé dans un journal local avait accusé M. Trudeau, qui avait alors 28 ans et aucune responsabilité politique, d'avoir « peloté » une journaliste. L'article ne nommait pas la journaliste et ne donnait pas d'autres détails sur le ou les gestes reprochés à M. Trudeau.


Le texte, paru dans le Creston Valley Advance, affirmait aussi que M. Trudeau s'était excusé en disant qu'il se serait montré plus prudent s'il avait su que la journaliste travaillait pour un quotidien national.


Le premier ministre, qui insiste souvent sur son « féminisme », avait réagi pour la première fois dimanche dernier à cette accusation, qui avait refait surface récemment, déclarant «ne pas se souvenir de la moindre interaction négative », lors de cette journée.


M. Trudeau s'est vu demander jeudi s'il comptait faire ouvrir une enquête sur cette affaire, compte tenu de la politique de tolérance zéro pour les agressions sexuelles qu'il a adoptée au sein de son parti ou de son gouvernement.


Il n'a pas répondu directement à cette question, mais a répété à plusieurs reprises être convaincu de ne pas avoir agi de façon inappropriée. Il a aussi souligné qu'il « n'y a pas qu'une seule version qui compte » dans des affaires de ce type et que la société devait réfléchir à cette question.


« Souvent un homme peut considérer une interaction comme bénigne ou non inappropriée et une femme, en particulier dans un contexte professionnel, peut le vivre différemment. Nous devons respecter cela », a-t-il dit.


https://www.parismatch.com/Actu/International/Inconduite-sexuelle-de-Justin-Trudeau-la-journaliste-concernee-sort-de-son-silence-1556123


Une autre histoire en juillet de la même année, Au cours d’une assemblée publique en février 2018, M. Trudeau est confronté par un caporal à la retraite, Brock Blaszczyl, qui a été amputé d’une jambe en Afghanistan. L’homme voulait savoir pourquoi le gouvernement se battait en cour contre des anciens combattants au sujet des prestations d’invalidité. « Pourquoi continuons-nous à nous battre contre certains groupes d’anciens combattants? C’est parce qu’ils en demandent plus que ce que nous sommes en mesure de leur donner », avait candidement reconnu le premier ministre. Ces propos ont indigné une partie de la population.


https://globalnews.ca/news/4003755/injured-veteran-edmonton-town-hall-justin-trudeau/


Le 16 août 2018, lors d’un rassemblement à Sabrevois, Trudeau se fait demander par une citoyenne s’il va rembourser le gouvernement du Québec, concernant les dépenses reliées aux immigrants illégaux qui passent au chemin Roxham. Le premier ministre se met à la traiter de raciste. Regardez la vidéo :


https://www.youtube.com/watch?v=4eiKRmBfo4Q


En octobre 2018 : Légalisation du pot. On a appris que plusieurs anciens libéraux s’étaient lancés dans l’entreprise du Cannabis. On comprend mieux l’empressement du premier ministre a légalisé le produit.


https://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201705/28/01-5102287-lindustrie-du-pot-attire-dex-tenors-du-plc.php


Entre le 17 et le 23 décembre 2018, ce fût le fameux voyage aux Indes de Trudeau qui nous a démontré son insignifiance. Il a été ridiculisé à travers le monde.


https://www.journaldemontreal.com/2018/06/20/le-voyage-de-justin-trudeau-en-inde-a-coute-au-moins-15m


 En 2018, Trudeau achète Transmountain avec notre argent, prétextant la sécurité nationale.


https://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201805/29/01-5183604-ottawa-achete-loleoduc-trans-mountain-une-erreur-historique.php


2019


En février 2019, est arrivé le scandale Snc-Lavalin et l’histoire avec Jody Wilson Raybould. La séparation des pouvoirs c’est une fausseté inventée pour faire croire au peuple que les gouvernements au pouvoir sont organisés. La seule chose qui leur importe, c’est de se faire réélire aux prochaines élections.


https://www.latribune.ca/actualites/politique/temoignage-explosif-wilson-raybould-dit-avoir-subi-de-la-pression-et-recu-des-menaces-voilees-e87c75f6d28a7385fb8e8857a8789f61?utm_medium=facebook&utm_source=dlvr.it


En mars, Trudeau s’est chicané avec une de ses députées Celina Ceaser Chavannes qui voulait donner sa démission.


https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1157498/justin-trudeau-hostile-celina-caesar-chavannes-matt-pascuzzo-ton


Dans le même mois, une manifestante autochtone interrompt le premier ministre sur sa promesse de créer un centre de traitement pour empoisonnement au mercure pour les premières nations « Grassy Narrows ». Trudeau, en guise de réponse dit : « Merci pour votre don » pendant que la femme était escortée dehors par la GRC.


https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1161092/grassy-narrows-justin-trudeau-excuses-rassemblement-partisan


En août 2019, Trudeau renouvelle le contrat de blindés avec l’Arabie Saoudite. Voyez le vidéo de sept jours concernant cette hérésie.


https://www.youtube.com/watch?v=iXG7yonayx0&feature=emb_logo


Que dire de l’histoire du Blackface.


 https://www.lapresse.ca/elections-federales/201909/19/01-5241893-blackface-justin-trudeau-sexcuse-encore.php


21 octobre : Trudeau est réélu minoritaire.


 2020


En février, souvenez-vous des 8 jours d’inaction concernant le blocus ferroviaire à Brockville en Ontario et au Québec!


https://www.journaldemontreal.com/2020/02/22/blocus--10-erreurs-de-justin-trudeau


Un avion Iranien est abattu avec 57 canadiens à bord. Trudeau serre quand même la main à un dignitaire Iranien.


https://www.journaldemontreal.com/2020/02/18/serrer-la-main-du-diable


Mars. Arrive la pandémie du covid-19. Fermeture tardive des frontières. Trudeau met tellement de temps que les chefs provinciaux pensent à prendre les choses en main. Il ferme le chemin Roxham une semaine après avoir fermé les aéroports.


https://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/202003/16/01-5264960-dur-a-suivre.php


Trudeau essaye de nous en passer une petite vite pendant la pandémie.


 https://vigile.quebec/articles/le-gouvernement-de-trudeau-essaye-de-nous-en-passer-une-petite-vite


En avril, on apprend que les immigrants illégaux entrent par les douanes traditionnelles et sont hébergés à nos frais pour une quarantaine de 14 jours dans un hôtel.


https://www.journaldemontreal.com/2020/03/18/les-migrants-irreguliers-de-lacolle-et-le-coronavirus


Trudeau se met à donner des subventions en augmentant le déficit à 252 milliards.


 https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1692515/coronavirus-covid-scenario-deficit-canada-directeur-parlementaire-budget


Trouvez réellement que ce premier ministre mérite le poste qu’il occupe? Si oui, je ne comprends plus rien.


Le Canada, avec à sa tête Justin Trudeau, est un pays de l’Anglo-conformité qui maltraite ses minorités francophones et s’obstine à nier la notion Québécoise. C’est un pays qui prétend tenir compte des amérindiens à condition que ceux-ci ne remettent pas en question les projets d’oléoducs.


On voit à quel degré un premier ministre aime son pays, à la vitesse qu’il réagit lors des conflits ou des catastrophes. Pendant que les voies ferrées étaient bloquées par les autochtones, Trudeau se pavanait en Afrique pour se téter un siège à l’ONU. Quelle incompétence! Que dire de son retard à fermer les frontières en période de pandémie.


Le Canada a été le plus lent pour aider les gens sur le Diamond Princess. 2 Québécois ont contracté le virus à cause de la lenteur du Canada à réagir.


Pourquoi Trudeau n’a jamais réglé le système Phénix?


Avoir mis Steven Guilbault au patrimoine, c’est comme avoir mis Gaétan Barrette responsable de la condition féminine.


En passant Justin, la charte des droits et libertés n’est pas un texte sacré. La constitution n’est pas un rapport quasi religieux sur laquelle il faudrait se référer. C’est un document qui a été instauré par ton père pour se faciliter la tâche juridiquement contre le Québec. 


Pour finir, quelqu’un qui se vante de travailler, travailler, travailler, c’est quelqu’un qui ne fait pas grand-chose.


Featured f8673cb092102f4c1f4b4a992a443180

Alain Patenaude80 articles

  • 670 379

Je suis un Gatinois indépendantiste dans l'âme au-delà des idéologies poiitiques et non pas un vieux péquiste des années 70 du genre qui détestait les anglais parce que c'était cool. Je ne déteste personne. Je parle anglais et français et je trouve primordial que le Québec protège sa langue française, au détriment de ce que peuvent penser mes amis anglophones. Je suis originaire de St-Jean sur Richelieu et je vis dans l'Outaouais depuis 2010. J'ai vécu à Granby,, St-Hubert et Contrecoeur. Je crois que nous devrons, un jour, quitter ce beau grand Canada qui ne nous aime pas, pour voler de nos propres ailes. Nous sommes comme des adolescents qui doivent quitter le foyer familial pour fonctionner par eux-mêmes et ce, même si les parents ne veulent pas nous laisser partir. Je suis désillusionné de la politique d'ici et du fédéral. Écrire me permet d'évacuer mes frustrations et de structurer ma pensée. 





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé