PARTI CONSERVATEUR

Religion et politique: indignation sélective

949e374f576ed6f5325d39c888593d59

Le biais antichrétien des médias est devenu tellement évident


Un de mes amis, Stéphane Lessard, a publié une réflexion très intéressante sur Facebook cette semaine...


« Si les cathos infiltrent le PCC, c’est une grosse affaire, mais si le NPD et le PLC sont pleins de pro-charia ou de théocrates, c’est de la diversité... »


DEUX POIDS, DEUX MESURES


Il a parfaitement raison.


On est très vite sur la gâchette quand vient le temps de dénoncer les catholiques pro-vie qui évoluent au sein du Parti conservateur. 


« Regardez, c’est un parti d’extrême droite, qui n’éprouve aucun problème à courtiser les extrémistes religieux anti-avortement et anti-gais ! Les conservateurs les acceptent dans leurs rangs ! Leur jupon dépasse ! »


Et on exige du chef conservateur de lever la main droite et de jurer que jamais, jamais, jamais il n’interdira l’avortement ou les mariages entre conjoints de même sexe. 


Pendant ce temps-là, au Parti libéral du Canada, les pro-religieux en mènent large sans que personne ne déchire sa chemise et ne crie au scandale...


Vous connaissez Iqra Khalid ? Députée libérale de Mississauga-Erin Mills, madame Khalid a déposé en mars 2017 une motion demandant à la Chambre des communes de condamner l’islamophobie et « toutes les formes de racisme et de discrimination religieuse systémiques ».


En termes clairs, ça veut dire que toute critique de l’islam ou de toute autre religion pourrait être considérée comme du racisme !


Comme si la religion n’était pas une idée, mais une race qui est inscrite dans ton ADN !


Je connais des cathos, des juifs et des musulmans qui ont arrêté de croire... Connaissez-vous un Noir qui a arrêté d’être noir, vous ?


Connaissez-vous un Noir qui est devenu asiatique ? Pourtant, je connais des juifs qui se sont convertis au catholicisme... et vice-versa. 


La motion de madame Khalid n’avait qu’un seul et unique but : interdire la critique des religions. 


Imaginez si c’était un conservateur catholique blanc qui avait déposé cette résolution ! Justin serait tombé sans connaissance...








Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.





Mais c’est une femme musulmane issue de la diversité, alors...


Silence radio. 


LA LOI DE DIEU


Justin Trudeau a déjà invité à une réunion officielle un extrémiste sikh condamné au Canada pour avoir tenté d’assassiner un ministre indien !


En 2004, le gouvernement libéral de l’Ontario, dirigé par Dalton McGuinty Jr., a voulu autoriser la création de tribunaux islamistes dans la province ! 


La nouvelle a fait le tour de la planète. Finalement, la pression populaire fut telle (il y a même eu des manifestations de protestation en Europe !) que le gouvernement n’a pas eu le choix de revenir sur sa décision.


Là encore, vous imaginez la réaction si c’était un gouvernement conservateur qui avait permis la création de tribunaux religieux destinés à régler des litiges familiaux ?


Ou si un pasteur se présentait pour le Parti conservateur ? Ça serait le branle-bas de combat !


« C’est la preuve qu’ils sont homophobes et pro-vie ! »


Pourtant, il y a déjà eu un prêtre catholique parmi les députés bloquistes (Raymond Gravel), et personne n’en a fait de cas. 


Des radicaux, il y en a dans tous les partis. 


Il y a des identitaires crinqués au PQ, des radicaux pro-voile chez QS, et – oui – des pro-vie chez les conservateurs...


Et alors ?