Covid-19

Pourquoi les théories conspirationnistes dérangent-elles tant les médias traditionnels?

Les médias entretiennent la peur dans la population

239134b438728cde74525252ce8f2023

Tribune libre

Je vous avertis mon mot est long à lire. Au pire, lisez-le en deux parties. Depuis le début du confinement, les théories du complot concernant le covid-19 se succèdent à un rythme effarant un peu partout sur le web. Plusieurs chroniqueurs des médias conventionnels les dénoncent en les traitant d’histoires abracadabrantes. Ils disent que ceux qui y croient, sont des huluberlus aux prises avec des problèmes de santé mentale. Le pire c’est que la réalité qu’on nous présente dans les médias est souvent bien plus étrange que toutes ces théories de « bonhommes sept heures ». Je vous en donne quelques exemples.


Depuis le début de la pandémie, je trouve que les médias traditionnels jouent à fond la carte de la peur. De quelle façon? Prenons l’exemple de RDI ou de LCN. 24 heures sur 24, il y a toujours la petite fenêtre orange en haut à droite de l’écran qui décompte les victimes, les morts dans le monde, aux USA, au Canada et au Québec. Peu importe l’heure que vous allumez votre téléviseur, le nombre de victimes est inscrit en permanence, histoire de bien vous décrisser le moral. Mais qu’est-ce que ce bilan négatif incessant, si ce n’est pas de vouloir nous faire peur?


Je me souviens des lendemains du 11 septembre 2001. Il y avait le même genre de fenêtre qui apparaissait sur les écrans de télé avec un cadran qui déterminait la probabilité d’un autre acte de terroriste. Il y avait le jaune qui était le moins pire et l’orange qui garantissait le pire. L’aiguille se tenait toujours entre le jaune et l’orange, histoire de maintenir la population dans la peur et dans l’incertitude. À cette époque, je pensais vraiment que les médias faisaient exprès parce que des citoyens apeurés obéissent plus facilement aux consignes gouvernementales, qu’ils refuseraient en temps normal. Aujourd’hui, j’en suis convaincu.


Aux lendemains des attaques à New-York, je me souviens d’avoir entendu Dan Rather, le célèbre animateur à l’émission de David Letterman, demander au président Bush de répliquer par la force aux attaques de la veille, et ce, même s’ils ne connaissaient pas encore les coupables. Les gens étaient tellement terrifiés d’être attaqués sur leur propre territoires, qu’ils étaient prêts à s’en prendre à tous ceux qui leur aurait demandé de se calmer. Si vous avez vu le film 911 de Michael Moore, vous vous souviendrez de cette dame qui sortait d’un centre d’achat dans une petite ville de Pennsylvanie, et qui se protégeait la tête avec ses mains, de peur d’être attaquée par des missiles. Comme si Ben Laden allait attaquer son petit bled perdu! C’était le résultat de l’audiomètre constant des écrans de télé qui entretenait la peur. Les gouvernements peuvent imposer n’importe quoi à des citoyens qui sont terrorisés.  


Est-ce que le fait de se poser des questions sur le pourquoi de cet étalement exagéré du nombre de victimes à l’écran, fait de nous des conspirationnistes? Si oui, je l’assume. Si les médias traditionnels ne veulent pas que les gens se tournent vers ce genre de théories qu’ils aiment tant dénigrer, qu’ils arrêtent d’agir comme des propagandistes. Qu’ils arrêtent de faire peur aux gens, prétextant l’information divulguée. Faire le décompte des morts 24 h sur 24, après 6 semaines de confinement, ce n’est plus de l’information, c’est de l’acharnement. C’est vouloir délibérément maintenir la population dans un état de peur. Les médias sont supposés être les chiens de garde de notre société. Eh bien! Les chiens ne jappent pas trop forts ces temps-ci. Ils sont très conciliants. Par exemple, Trudeau laisse entrer des immigrants illégaux à la frontière pendant le confinement généralisé et les médias le laisse déblatérer ses phrases mal conjuguées sans lui remettre sur le nez cette décision imbécile. Pourquoi sont-ils si conciliants avec lui? Je me doute bien des véritables raisons, mais si je vous le disais, je serais qualifié de conspirationniste.


Aujourd’hui, lorsque quelqu’un ose critiquer les médias, des animateurs comme Paul Larocque par exemple, s’insurge en minimisant leur responsabilité. À l’écouter, les médias disent toujours la vérité et n’induisent jamais les gens à l’erreur. Pourtant, nous savons très bien que c’est faux. Leur travail n’est pas infaillible. Ce n’est pas d’hier que certains médias à travers le monde deviennent l’alternative propagandiste pour les dirigeants, surtout quand ceux-ci sont au bord de la faillite comme les médias d’ici. Petites promesses de subventions et le tour est joué.   


Paul Larocque a-t-il oublié qu’au Rwanda, avant le début du massacre, ce sont les médias radiophoniques qui ont déclenché l’heure du commencement de la tuerie? Ça s’peut des médias au service de l’État! A-t-on encore le droit de se demander si c’est le cas chez nous, sans se faire traiter de conspirationnistes? Oui, il y a des gens qui font des rapprochements faciles avec des reptiliens qui domineraient la terre ou des Illuminati qui gèreraient le monde. Il y a également des gens qui croient encore qu’Elvis Presley, John Kennedy et Hitler (les deux derniers auraient plus de 100 ans) sont encore vivants. Mais toutes ces théories ne justifient pas que nous devions accepter les gestes incompréhensibles de nos gouvernements, surtout dans une période où nos droits et libertés, si chers à Ti-Pet Trudeau, sont mis à l’épreuve. Pensez à ce dernier lorsqu’il a tenté d’influencer sa ministre de la justice pour aider Snc-Lavalin, même s’il aurait dû respecter la séparation des pouvoirs instituée dans sa propre constitution. Les complots existent. Quand la réalité devient tellement insensée, n’est-il pas normal de chercher des réponses ailleurs?  Si Trudeau laisse entrer des immigrants illégaux en temps de pandémie et que les journalistes lui demandent comment va sa femme, on est en droit de se demander pourquoi ils sont si conciliants avec lui.   


Des incohérences, avant et pendant la pandémie, il y en a eu. On nous demande de faire confiance à Horacio Arruda qui est devenu le père de confinement au Québec. Cet homme sympathique est devenu la vedette de notre télé. Il est le directeur de la santé publique au Québec, un représentant de l’OMS. Monsieur Arruda nous a pourtant induit en erreur. Au mois de février, avant le début de la pandémie il avait expliqué que la grippe saisonnière serait plus dommageable que le coronavirus.


https://www.ledevoir.com/societe/sante/572245/au-quebec-la-grippe-saisonniere-est-plus-a-craindre-que-le-coronavirus


Je sais très bien qu’il ne pouvait prévoir la suite, mais cet homme aurait dû être au courant des avertissements, comme quoi une sévère pandémie était à nos portes. Peut-on se poser des questions sur sa légitimité à nous imposer le confinement? Peut-on se demander si le fait de nous emprisonner chez nous n’avait pas pour but de réparer les erreurs des gouvernements insouciants, plus que de sauver des vies? Tsé un ordre de l’OMS. Comment se fait-il que ce spécialiste en santé n’ait pas prévu que les CHSLD seraient prioritairement touchés par la pandémie? Monsieur s’est même permis de nous déconseiller de porter des masques en expliquant que c’était inutile, pour se raviser quelques semaines plus tard. Branchez-vous Monsieur Arruda! C’est vous l’expert!


Ensuite, il est venu dire que le confinement au Québec avait sauvé entre 30 et 60,000 personnes.


https://www.985fm.ca/nouvelles/politique/301875/on-a-sauve-entre-30-000-et-60-000-vies-au-quebec-horacio-arruda


Quoi? Voyons donc! Pourquoi d’autres théories affirment-elles que les statistiques ont été biaisées? Tous les morts, peu importe la cause, auraient été déclarés covid-19 depuis le début de la pandémie. Arruda a même avoué que la manière de comptabiliser les statistiques devaient être révisées.


Autre question qui me turlupine :la grippe saisonnière, elle? Qu’est-elle devenue? Elle n’existe plus? Plusieurs personnes en meurent à chaque année.  Est-ce qu’on les comptabilise dans le covid-19? Je vous réfère à un article que j’ai écrit, à la suite du visionnement d’une entrevue de Réjean Thomas aux francs-tireurs.


 https://vigile.quebec/articles/nous-nous-battons-contre-quoi-au-juste


Je veux bien croire les versions officielles, mais pourvu qu’elles soient sensées. La théorie de la conspiration est souvent moins pire que la réalité. En voici quelques exemples.


Le scandale du sang contaminé de 2007.


L'affaire du sang contaminé a été un scandale sanitaire, politique et financier qui a touché plusieurs pays dans les années 1980 et 1990 à la suite d'infections par transfusion sanguine et plus particulièrement la France par l'ampleur du scandale et des révélations qui y furent faites sur le comportement des décideurs médicaux, administratifs et politiques. En raison de prises de mesures de sécurité inexistantes ou inefficaces, de retard dans la prise de décisions préventives de protection et ou curatives, de défaillances médicales, industrielles et administratives, de nombreux hémophiles et patients hospitaliers ont été contaminés par le VIH ou l'hépatite C à la suite d'une transfusion sanguine.


Petite question que je pose aux médias : Si les complotistes avaient dénoncé l’éventualité de ce scandale avant sa révélation, les auraient-ils traité de conspirationnistes? Je crois que oui.


La guerre secrète contre l’indépendance du Québec


Regardez ce vidéo qui en dit long sur les manœuvres fédérales contre le Québec. Si ce n’est pas un complot, je ne sais pas c’est quoi!


https://www.youtube.com/watch?v=mRMdIn7IqkY&t=9s


Les camps de concentrations au Québec


Vidéos : https://www.youtube.com/watch?v=tJhBZb7TwIw&t=973s


Si on nous révélait que ces camps de concentration existent encore, est-ce que vous diriez que c’est une théorie de conspiration?


 Le H1N1


Souvenez-vous… 2009…



  • La pandémie de grippe H1N1.

  • La pandémie de grippe qui allait faire des dizaines, des centaines de milliers, non, des MILLIONS de morts.

  • La pandémie de grippe qui allait contaminer 2 MILLIARDS de personnes [1].

  • La pandémie de grippe qui s’annonçait pire que la grippe espagnole de 1918.

  • La pandémie de grippe qui allait anéantir l’humanité si nous n’allions pas tous nous faire vacciner et acheter nos boites de Tamiflu.

  • La pandémie de grippe et son cortège d’experts télégéniques si prompts à vous inciter à courir à la pharmacie la plus proche pour aller acheter ce vaccin si salvateur.


Évidemment tout était bidon 


Je vais quand même m’arrêter un peu sur le rôle de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), qui se sera dévoilée comme étant désormais une vulgaire officine de propagande à la solde de l’industrie pharmaceutique (vous savez… Big Pharma) avec l’organisation de comités secrets (!!) et un niveau de corruption manifestement généralisé à tous les étages ; tout ceci ne relevant pas d’une quelconque « théorie du complot » (rhétorique habituelle visant à discréditer son contradicteur quand on a plus aucun argument à opposer, rhétorique utilisée en l’espèce par… la directrice de l’OMS en place aux moment des faits) mais d’éléments rapportés dans le très complotiste.


Voici un vidéo sur les effets nocifs du vaccin qui a été imposé partout dans le monde.


https://www.youtube.com/watch?v=S71EaV9ZD6g


La tragédie de la Thalidomide


La tragédie mondiale causée au début des années 1960 par la thalidomide, un médicament, a été particulièrement ressentie au Canada. C'est que la substance a pris quelques mois de plus ici qu'ailleurs avant de disparaître des tablettes, raconte le Dr Jean Cusson, professeur agrégé au Département de médecine de l'Université de Sherbrooke.


Mise au point en Allemagne de l’Ouest, la thalidomide a d’abord été vue comme un médicament miracle, doté d’effets sédatifs et anti-nausées. Elle a donc été donnée aux femmes enceintes, sans qu’on sache que seulement deux comprimés consommés entre le 30et le 50jour de vie de l’embryon pouvaient bloquer le processus de développement des membres de celui-ci.


L’échographie n’existait pas à l’époque, si bien que ce n’est qu’à la naissance qu’on a constaté « la catastrophe », pour reprendre les termes du Dr Cusson : des malformations majeures du bébé, comme des membres manquants ou des mains et des pieds attachés directement au tronc. Partout dans le monde, on dénombre de 10 000 à 20 000 décès et un grand nombre de victimes qui vivent encore aujourd’hui « avec beaucoup de difficulté ».


En Angleterre et en Allemagne, entre autres, la thalidomide a été interdite en décembre 1961, dans le mois qui a suivi la découverte du problème. De ce côté-ci de l’Atlantique, la réaction n’est venue que trois mois plus tard, entre autres à cause de la réticence des médecins et des associations médicales de bannir une substance aussi utile et bénéfique. « On a aussi été très en retard dans les compensations pour les victimes », déplore Jean Cusson.


Écoutez l’excellent reportage de l’émission Enquête :


https://www.youtube.com/watch?v=z-pd7NZvSIY


La chloroquine de Didier Raoult


Voici un vidéo de 2 m26 pour vous présenter le chercheur qui n’est pas si conspirationniste que le prétendent les médias traditionnels. Le monsieur est critiqué pour avoir dit que la Chloroquine pouvait neutraliser le covid-19. Ciboire, c’est un chercheur reconnu. Il doit savoir de quoi il parle! Ce gars-là n’est pas un conspirationniste comme David Icke, par exemple, il a une notoriété. Pourquoi n’est-il pas écouté?


https://www.youtube.com/watch?v=JXm6LBpPamk


Pourquoi cette sommité est-elle dénigrée par les autres chercheurs ?


 https://www.youtube.com/watch?v=9lEwyXEjPAs


J’oublie des tonnes et des tonnes de théories qui se sont avérées véridiques. Quand la CIA a fait des expériences sur des cobayes à l’Université McGill, n’était-ce pas aussi irréel que d’autres théories sorties tout droit d’un film d’horreur? Cela s’est avéré être la réalité. Si quelqu’un avait dénoncé ces expériences pendant qu’elles arrivaient, aurait-il été traité de conspirationniste?


Le meurtre des 20000 femmes autochtones n’est-il pas pire que les autres théories dites conspirationnistes? Le sort des enfants autochtones, les enfants de Duplessis, la pédophilie dans l’église catholique sont des réalités et non de fausses théories.


Sans tomber dans l’excès conspirationniste, je demande aux médias, s’ils sont de bonne foi, de redevenir les chiens de garde de notre société, au lieu d’être à la merci des dirigeants.    


Les applications sur les téléphones cellulaires et toute cette géolocalisation que le ministère de la santé étudie pour mettre en place, ressemble étrangement au roman 1984 et son Big Brother et c’est la réalité. Quand nous savons que les gouvernements ne retirent jamais ces décrets qu’ils nous imposent (pensez au Patriot Act), il est très inquiétant de se demander quel sera notre monde après cette pandémie. Sommes-nous vraiment rendus là? Un État totalitaire qui s’installe mondialement? Les gens qui ont peur, acceptent tout parce qu’ils sont ignorants de leur pouvoir collectif. Qu’un Premier ministre laisse entrer des immigrants illégaux au nom d’une entente bidon, en temps de pandémie, devrait être jugée sévèrement par les médias. C’est tellement un non-sens. Les dirigeants n’ont pas tous les mains propres. Les gens et les médias sont affolés parce qu’il y a eu, jusqu’à date, 260,000 morts dans le monde reliés au covid-19. Comme le disait le philosophe André Comte-Sponville, il y a 9 millions de morts par année, à cause de la malnutrition dont 3 millions d’enfants et ça ne préoccupe pas grand monde, mise à part pendant la journée de la guignolée des médias avant Noel.


Nous allons tous mourir, mais de là, à confiner toute une planète pour un virus qui en tue si peu par rapport au nombre de gens qui vivent sur la terre, me paraît exagérer. Mon instinct me dit qu’il y a d’autres raisons et qu’elles ne sont pas à l’avantage de notre liberté. Une chose est sûre. Comme disait Sponville : « J’aime mieux attraper le covid-19 dans un pays libre qu’y échapper dans un État totalitaire. »


 


Alain Patenaude


Gatineau


Featured f8673cb092102f4c1f4b4a992a443180

Alain Patenaude89 articles

  • 807 334

Je suis un Gatinois indépendantiste dans l'âme au-delà des idéologies poiitiques et non pas un vieux péquiste des années 70 du genre qui détestait les anglais parce que c'était cool. Je ne déteste personne. Je parle anglais et français et je trouve primordial que le Québec protège sa langue française, au détriment de ce que peuvent penser mes amis anglophones. Je suis originaire de St-Jean sur Richelieu et je vis dans l'Outaouais depuis 2010. J'ai vécu à Granby,, St-Hubert et Contrecoeur. Je crois que nous devrons, un jour, quitter ce beau grand Canada qui ne nous aime pas, pour voler de nos propres ailes. Nous sommes comme des adolescents qui doivent quitter le foyer familial pour fonctionner par eux-mêmes et ce, même si les parents ne veulent pas nous laisser partir. Je suis désillusionné de la politique d'ici et du fédéral. Écrire me permet d'évacuer mes frustrations et de structurer ma pensée. 





Laissez un commentaire



3 commentaires

  • Marc Huber Répondre

    2 mai 2020

    Très bon texte. Moi j’aime bien rappeler que le bon complot, le plus menaçant, est celui d’un gouvernement mondial sans argent dirigé par un imposteur-messie, dont la marque qui permet de transiger provoque des tumeurs malignes. Et encore, que cela se fait par le support de Satan, de mensonges, de prodigue et d’injustice. C’était il y a environ 2000 ans. La Bible. De là, pouvons-nous voir la propension à s’attaquer à ces complots comme un coup porté à l’héritage chrétien. Ce quelque chose en sommeil qui se réveille avec la pandémie et qui risque de redonner un peu de vie à cette religion, ou du moins, une  raison de s’actualiser, et risque de faire passer la haine du nationalisme, les plus ancrés dans cette tradition, comme un exemple de positions anti-chrétiennes déguisé en idéologie de gauche, par peur de l’avouer. Et si par mégarde, une persone décidait de glisser quelques mots sur l'Operation Sea Spray de la CIA (1949-69) en écrivant sur la circulation douanière vers le Canada en temps de pandémie, serait elle complotiste ou seulement une journaliste qui fait son travail?   


  • Thérèse Léveillée Répondre

    2 mai 2020

    Monsieur Patenaude



    Au nom de toutes les personnes avides de vérité, afublées du titre méprisant de complotistes ou de conspirationistes, je vous remercie de l'édifiante mise au point et du rappel que c'est souvent grâce à ces chercheurs déterminés que beaucoup d'actions scandaleuses ont été démontrées et mises au grand jour. Votre éloquence et la précision de vos propos devraient redresser l'image négative que ces gens se sont attirés de la part des médias tradionnels, malgré que je doute sérieusement de leur capacité d'ouverture d'esprit.


    Très bon comme mise en situation, arguments fouillés avec preuves à l'appui et écrit pour aller droit au but. Je ne me tanne pas de vous lire et vous êtes une inspiration pour toute personne qui pourrait avoir des choses importantes à partager. On a le devoir d'oser.


    Merci


    Thérèse Léveillée


    • Alain Patenaude Répondre

      4 mai 2020

      Merci pour vos bons mots. C'est bien gentil. J'apprécie également vos textes et vos propos. Tant que nous avons encore le droit de nous exprimer, profitons-en! Faut pas lâcher!