Vrai ou faux?

Le gouvernement du Québec promet de l’hydroxychloroquine à ses fonctionnaires?

Scandale en vue pour le gouvernement

477ee7a79bb650889d2e9d4657d8717c

Tribune libre

Un mémo du CSPQ (centre de services partagés du Québec) se serait retrouvé entre les mains de l’animateur de radio de Québec Jeff Fillion, après que l’un de ses amis fonctionnaire lui en aurait dévoilé le contenu après l’avoir reçu par email. Le mémo incitait les employés du gouvernement à retourner au travail physiquement après plusieurs mois de télétravail à la maison. Mais le plus troublant dans cet email, c’est que le gouvernement disait avoir de l’hydroxychloroquine de disponible, pour ceux qui auraient peur d’attraper Covid-19. Tiens, tiens, tiens !


Pendant la même émission de radio, un des collaborateurs de l’animateur a expliqué que sa femme, qui est pharmacienne, avait dû, en début de pandémie, rappeler les malades qui prenaient de l’hydroxychloroquine, qui est un médicament prescrit depuis plus de 60 ans contre le paludisme, les rhumatismes et le lupus, pour leur demander de la rapporter à la pharmacie, parce que le gouvernement la réquisitionnait et qu’ils auraient droit, en retour, à un autre médicament tout aussi performant.


Peut-on se demander si le gouvernement a en sa possession de l’hydroxychloroquine? Si oui, que font-ils avec? Les membres du gouvernement utilisent-il ce médicament peu coûteux, dont Didier Raoult vante les mérites depuis le début, pour se protéger eux-mêmes? Avouez que ce mystérieux mémo est troublant. Il y a également une rumeur qui dit que plusieurs médecins en ont en leur possession pour leur consommation personnelle et pour leurs familles. Si c’est vrai, c’est un scandale! Ça voudrait dire que l’hydroxychloroquine est réellement efficace et que la population n’y aurait pas droit?


Je me suis toujours demandé pourquoi l’OMS a écouté un Neil Ferguson de « The Imperial College » de Londres qui n’a fait que de fausses prévisions et qu’ils ont désavoué à une vitesse incroyable, le plus grand épidémiologue au monde, venant de Marseille, en l’occurrence Didier Raoult, parce qu’il proposait un remède accessible et qui ne coûtait pas cher pour soigner la population. Raoult proposait son protocole de bithérapie avec l’hydroxychloroquine et l’azithromycine en début de maladie. Il aurait soigné et guéri plus de 3,500 personnes de façon convaincante, mais les médias du monde entier continuent de le ridiculiser. Dans le passé, plusieurs pays ont fait appel à ses services, mais là, il est devenu soudainement un bon à rien. C’est ce genre de situation qui me fait douter de l’OMS, de santé Canada et d’Arruda. Je le répète : Pourquoi le bon docteur Arruda n’a pas eu à se mettre en quarantaine à son retour du Maroc, quelques jours avant le confinement général? A-t-il utilisé de l’hydroxychloroquine? On peut se le demander.


Legault et Arruda n’ont jamais évoqué le sujet de l’hydroxychloroquine pendant leurs points de presse quotidiens, parce que c’est un sujet très polarisant, surtout en France avec le Pr Didier Raoult et le professeur Christian Péronne, deux sommités mondiales dans ce domaine, qui défendent son efficacité. On est en droit de se demander si nos autorités sont immunisées par ce médicament et que c’est pour ça qu’au début de la pandémie, ils ne faisaient pas attention à la distanciation physique quand ils marchaient dans les couloirs de l’assemblée Nationale, tous collés les uns sur les autres?  


 À la fin de l’émission de radio, l’animateur Jeff Fillion a reçu un mémo venant du CSPQ qui lui a expliqué que le gouvernement avait envoyé cet email à leurs fonctionnaires pour voir simplement quels employés allaient y répondre ????? What the fuck? Il voulait tester un scénario simulé de tentative d'hameçonnage. Mais qu’est-ce que cette tactique envers leurs employés!


Le blogueur Claude Gélinas a appelé aux bureaux du CSPQ pour en avoir le cœur net. Un homme lui aurait gentiment expliqué, que le but de ce mémo, avait été de voir qui répondrait à ce message. Le monsieur au bout du fil lui a dit la même chose qu’à Jeff Fillion. Monsieur Gélinas a fait quelques recherches supplémentaires pour s’apercevoir que le gouvernement aurait acquis le nom CSPQ le 26 novembre 2019, la même journée que la Chine avouait avoir une épidémie de Coronavirus. Bizarre quand même!


 Écoutez le vidéo de Claude Gélinas.


https://www.youtube.com/watch?v=ViLsONUfgrs


Je ne sais pas quelle est la vérité dans toute cette histoire, mais si le gouvernement Legault emmagasine de l’hydroxychloroquine pour se prémunir de la maladie, pendant que les personnes âgées meurent dans les CHSLD, imaginez si la vérité éclate au grand jour! Vous pouvez être sûr d’une chose: les médias ne parleront jamais de ce mémo, si ce n’est que pour dire qu’il est faux. Je vous laisse juger par vous-même de la situation.


 


 


Featured f8673cb092102f4c1f4b4a992a443180

Alain Patenaude89 articles

  • 806 623

Je suis un Gatinois indépendantiste dans l'âme au-delà des idéologies poiitiques et non pas un vieux péquiste des années 70 du genre qui détestait les anglais parce que c'était cool. Je ne déteste personne. Je parle anglais et français et je trouve primordial que le Québec protège sa langue française, au détriment de ce que peuvent penser mes amis anglophones. Je suis originaire de St-Jean sur Richelieu et je vis dans l'Outaouais depuis 2010. J'ai vécu à Granby,, St-Hubert et Contrecoeur. Je crois que nous devrons, un jour, quitter ce beau grand Canada qui ne nous aime pas, pour voler de nos propres ailes. Nous sommes comme des adolescents qui doivent quitter le foyer familial pour fonctionner par eux-mêmes et ce, même si les parents ne veulent pas nous laisser partir. Je suis désillusionné de la politique d'ici et du fédéral. Écrire me permet d'évacuer mes frustrations et de structurer ma pensée. 





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé