Médiacrassie

La censure à son extrême. Les ordres professionnels musèlent leurs membres

You tube, Facebook, Twitter, Google et les médias traditionnels censurent massivement.

8bbafc77062f774fd1ea552da8bbfccd

Tribune libre

 


Covidisme : Maladie transmise médiatiquement contre laquelle le seul vaccin est l’esprit critique.


 


« Une personne heureuse dans son mensonge confortable ne voudra jamais vivre dans une vérité déplaisante. »


 


Le covid 19 est le virus le plus intelligent du monde. En tout cas, il est plus intelligent que les autorités qui le gère. Il ne se jette pas sur les gens qui respectent les deux mètres de distance les uns les autres. Une chance que la santé publique existe pour nous expliquer clairement que le virus ne s’en prend jamais aux gens qui mangent dans les restos pendant qu’ils sont en position assises, seulement contre ceux qui se lèvent pour sortir ou pour aller aux toilettes. Le virus se tient dans les endroits fermés, mais jamais sur les plateaux de télé. À l’école, il ne s’attaque pas aux enfants qui sont assis, mais il peut s’en prendre à eux, s’ils vont aux toilettes. Je me demande encore pourquoi les autorités ont ouvert les écoles si le virus est aussi dangereux qu’ils veulent nous le faire croire? Le covid a médicalement eu ses bons côtés. Maintenant, dans notre société, il n’y a plus de diabètes, de cancer, de crises cardiaques, d’AVC et d’accidents de la route et surtout plus de grippe saisonnière. Tout le monde meurt du ou avec le covid en 2020. Il est vraiment très intelligent, ce satané virus. Tout cela, gracieuseté des directives judicieuses d’Horacio Arruda qui nous dit une chose et son contraire, en essayant de nous faire croire que c’est normal d’être contradictoire.


En réalité, le covid est dangereux comme la grippe saisonnière peut l’être à toutes les années, pour les personnes qui ont un système immunitaire défaillant. Oh! oui, c’est vrai, le système immunitaire a, désormais, été banni du lexique médical et remplacé par les bienfaits du port du masque obligatoire, décrété en plein mois de juillet 2020. Au mois de mars, Arruda nous disait de ne pas le porter, car il fallait respecter un protocole d’utilisation, pour ensuite changer d’idée, comme s’il n’avait rien dit. Les gens peuvent maintenant se faire des masques avec des restants de robes ou avec de vieux linges à vaisselles. Le protocole n’a plus d’importance. Ce gars-là se dit un scientifique? Il n’a pas été élu par personne, mais c’est lui, le nouveau premier ministre du Québec.  


https://www.youtube.com/watch?v=crKZNy2ZVD0&ab_channel=PapaKamran


Pire, ceux qui lui ont fait remarquer ses contradictions, ont rapidement pris conscience que le gars pouvait être un « very bad boy ». Il nous a même menacé de nous reconfiner, ce qui devrait arriver dans les deux prochaines semaines. Mettre le masque au mois de juillet, c’était aussi ridicule que si une femme, à la veille d’accoucher, demandait à son conjoint de porter le condom pendant l’acte.


Les années d’avant cette fausse pandémie, plusieurs personnes mourraient de la grippe saisonnière. Arruda nous a avoué qu’il y en avait 1000 par mois qui décédaient annuellement, à partir du mois de janvier-février, le même nombre de morts causés par le Covid dans les CHSLD cette année, sauf que la grippe saisonnière n’existe plus. Ceux qui avaient la grippe dans ces établissements étaient soignés. Pas ceux qui avaient le covid. Les autorités ont laissé mourir nos parents âgés sans les soigner. C’est une honte! Quand le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l’escalier.


Les mesures coercitives actuelles du gouvernement concernant le port du masque, surtout aux enfants à l’école, ne sont pas justifiées, par rapport à la gravité du virus. Soyons clairs!


https://www.inspq.qc.ca/covid-19/donnees


Ce sont des personnes âgées qui sont mortes et qui mourront encore cet hiver, à la seule différence qu’au premier écoulement nasal, les médias et les autorités crieront à la deuxième vague. Ils en parlent depuis le mois de mai Même que là, les autorités cherchent des cas de Covid et pas nécessairement des morts, pour gonfler leurs statistiques et pour matérialiser leur prophétie concernant cette deuxième vague. Combien de personnes ayant été déclarées covid se sont rétablies? Le gouvernement n’en parle jamais.  


En juillet, en obligeant le port du masque dans les endroits publics fermés, ils ont empêché l’immunité collective d’agir sur nous comme elle le fait à toutes les années avec, par exemple, la grippe saisonnière. Dans les médias, personne n’en parle. Les scientifiques (les vrais) essayent d’en glisser un mot, mais ils sont muselés, parce qu’aujourd’hui, on ferme la gueule à ceux qui disent la vérité. Big Pharma oblige? Vous ne me croyez pas? Rappelez-vous que le ministre Fitzgibbon a dit récemment qu’il voulait vendre nos données personnelles aux compagnies pharmaceutiques. Ce n’est pas moi qui l’invente! Il a même dit que c’était « winner ».


https://www.journaldemontreal.com/2020/08/21/fournir-vos-donnees-personnelles-aux-pharmaceutiques-cest-winner


https://www.youtube.com/watch?v=Pz1TMv_EBto&ab_channel=MaverickC


Si on se pose tant de questions, c’est à cause des agissements du gouvernement qui semble nous mentir pour mieux étirer cette fausse pandémie. Au début, il nous parlait d’aplatir la courbe et quand cela a été fait, il a commencé à nous parler d’une deuxième vague. Nous sommes rendus au mois de septembre et le gouvernement laisse planer un éventuel confinement, malgré qu’il n’y ait pas plus de morts, mais juste des cas détectés, qui sont asymptomatiques. La raison est qu’ils font plus de tests. Il est évident que le gouvernement est obsédé d’avoir des cas de covid pour justifier la deuxième vague qu’ils nous promettent depuis le mois de mai.


Depuis le début de la pandémie, des gens comme Alexis Cossette-Trudel, Daniel Pilon, Jean-Jacques Crèvecoeur, Amélie Paul, Silvano Trotta, Tal Schaller, Ema Krusi et tous les autres, ont dévoilés au grand jour l’évidente dictature médicale qui sévit partout dans le monde. Nous avons pris conscience que les médias traditionnels n’étaient pas objectifs et qu’ils n’avaient qu’un discours : celui que le gouvernement leur impose. Avec toutes les manifestations qu’il y a eu au Québec cet été, s’il y avait eu un virus dangereux, il y aurait déjà beaucoup de gens de morts en ce moment!  


Les ordres professionnels de tout acabit empêchent leurs membres de parler. Pourquoi? Vont-ils se faire couper leurs subventions s’ils disent la vérité? Les gens dans le domaine médical, par exemple, ne peuvent pas dire de ce qui s’y passe, sous peine de perdre leurs emplois. Les médias disent que les hôpitaux sont pleins et des citoyens s’y rendent en filmant à l’intérieur pour s’apercevoir que c’est faux. Les urgences sont vides. Pourquoi les médias et les gouvernements nous mentent-ils? Pourquoi personne ne peut parler ouvertement? Les médecins ne peuvent pas parler du pourquoi l’hydroxychloroquine a été aboli, même si elle était vendue sur les tablettes en vente libre depuis plus de 60 ans. Pourquoi? Si les autorités n’ont rien à cacher, pourquoi empêchent-ils les gens du milieu de parler?


Il n’y a pas si longtemps, dans les médias, on nous vantait encore les mérites de la liberté d’expression au Québec et au Canada. Les politiciens et surtout les chroniqueurs dans les journaux la décrivait comme une perle qu’il fallait préserver, se portant toujours fièrement à sa défense. Ils vantaient la démocratie de notre pays en disant que nous étions encore un état de droits. Mais un jour arriva la covid. Les décrets d’urgence sanitaire se sont multipliés aux 10 jours et les droits et libertés sont devenus caduques. Criss, ça fait 6 mois qu’on vit sur des décrets. C’est assez! Adieu liberté d’expression et Adieu la démocratie! Adieu les conventions collectives!


Ceux qui défendent la théorie gouvernementale disent que c’est temporaire et qu’il faut se protéger d’un virus mortel. Si les citoyens écoutaient la véritable science, au lieu d’écouter les émissaires de Big Pharma sur les plateaux de télé, ils sauraient que le virus ne fait que servir ce gouvernement qui a d’autres plans que de le combattre. Il s’en sert pour nous asservir. Les Martineau, Sophie Durocher, Patrick Lagacé, Mario Dumont, Paul Larocque, Luc Lavoie rient à gorge déployée quand ils entendent le mot NOUVEL ORDRE MONDIAL. Pourtant George Bush Père en parlait à profusion dans ses discours? Allez, riez chers chroniqueurs vidéotroniens! Ce n’est pas nous qui faisons les complots.


https://www.youtube.com/watch?v=gUiXSm_MDc0&ab_channel=atelierdesarchivesHistory


Au contraire de ce que peuvent penser les médias et les autorités, les gens sont intelligents et éveillés. On ne peut quand même pas les obliger à devenir des imbéciles. Les médias traditionnels n’ont jamais donné la parole à ceux qui se posaient des questions sur toutes ces contradictions gouvernementales. Au contraire, ils les ont immédiatement conspués comme s’ils étaient des rats à exterminer. Plus les mesures du gouvernement sont devenues incompréhensibles, plus les gens se sont mis à se réveiller. Plus les gens manifestent et plus les autorités paniquent en resserrant les mesures coercitives. La manifestation du 12 septembre 2020 a fait mal à Legault et Arruda. Même Pascal Bérubé du parti Québécois a demandé au gouvernement si les manifestations ne devraient pas être déclarées illégales? WOW! Qui nous représente dans l’opposition? Personne.


Comment pouvait-t-on ne pas se poser des questions quand on entendait des Didier Raoult, Christian Perronne, des sommités dans leur domaine en France, dire qu’il y avait une solution à ce virus avec un médicament peu coûteux qui était sur les tablettes depuis 70 ans, en l’occurrence l’hydroxychloroquine? L’OMS l’a éradiqué à la suite d’un article bidon écrit par 3 supposés cardiologues (??) dans le prestigieux journal médical « The Lancet » où ils détruisaient la thèse que le médicament fonctionnait, prétextant des études à grande échelle qu’ils avaient faites. Ils disaient même que le médicament était dangereux. L’OMS l’a immédiatement retiré des tablettes. Il s’est avéré que l’article était bidon, après que deux des médecins qui avaient écrit l’article, se soient rétractés. L’article avait été commandé par Big Pharma. Qui les contrôle? Bill Gates? Le même qui subventionne les médias et qui contrôle l’OMS en finançant l’organisme à 80%? Malgré l’arnaque du « The Lancet » l’hydroxychloroquine n’a pas été remis sur les tablettes. POURQUOI?


C’est drôle que le plus grand virologue au monde, Didier Raoult soit traité d’illuminé pendant que le plus grand menteur et informaticien au monde, en l’occurrence Bill Gates, qui n’a rien à voir avec la médecine, soit traité de scientifique! Les gouvernements, de partout dans le monde, ont laissé mourir nos vieux sans que leurs familles puissent être présentes auprès d’eux pour leur départ. Vous savez pourquoi? Parce qu’ils ne voulaient pas qu’ils voient comment ils étaient traités. Ils les ont laissé mourir déshydrater, seuls, apeurés, sans proches autour d’eux. Il était défendu de leur donner quoi que ce soit pour les soulager. On se croirait revenu au temps des Nazis.


https://fr.theepochtimes.com/canada-personnes-agees-mortes-de-faim-de-soif-coronavirus-denonce-urgentologue-de-montreal-1349827.html


Le protocole de Raoult est devenu un os dans la soupe des compagnies pharmaceutiques qui voulait pousser son propre vaccin à 1000$ la dose, LE REMDÉSIVIR. L’hydroxychloroquine ne coûtait que 10 $ pour 500 comprimés. Les autorités du monde entier ont réclamé l’aide de Raoult en 2003 pour lutter contre le SRAS, contre le H1N1 en 2009, mais là pour le covid, il est devenu « persona non grata » parce qu’il a les cheveux longs?


https://www.ina.fr/video/I20085748


Pourquoi les pharmaciens ont éradiqué l’hydroxychloroquine, même si des médecins la prescrivait à leurs patients? Pourquoi le collège des médecins musèle-t-il ses membres? Les ordres viennent-elles des compagnies pharmaceutiques et de l’OMS? Avons-nous le droit de nous demander si les personnes âgées qui sont mortes sans soins auraient pu être sauvées par l’hydroxychloroquine?


Le glysophate de Monsanto tue des gens, mais il est autorisé par nos gouvernements. La chloroquine soigne les gens depuis 60 ans, mais elle est interdite parce que trois sans desseins ont écrit un article bidon dans le journal médical le plus prestigieux du monde. C’est le monde à l’envers. Pendant ce temps, une catégorie de citoyens dort au gaz, croyant tout ce que disent les médias et leur gouvernement. Ils suivent comme des moutons sans se poser de questions. Ils portent leur masque dans leur automobile même s’il n’est requis que dans les endroits fermés. Plusieurs vont faire du jogging avec. Dites-vous que si le masque aurait réellement fonctionné contre le virus, il aurait été interdit par les autorités, comme il l’a été au pic de la pandémie en mars dernier.


Maintenant, ils s’en prennent à nos enfants en les masquant à l’école et en les empêchant d’aller aux toilettes. Comment un gouvernement peut-il traité nos enfants de cette façon? Si ce virus est si dangereux, pourquoi les laissent-ils aller à l’école, joualvert? Qu’ils ferment tout. Pourquoi les parents qui croient à sa dangerosité, prennent-ils le risque d’envoyer leurs enfants à l’école quand même? C’est à ne rien comprendre!


 Un peu avant le confinement, j’avais déjà entendu Richard Martineau sur QUB Radio dire que le gauche et la droite en politique devraient réapprendre à se parler parce qu’il dénonçait un manque de dialogue insensé entre les deux clans. Il dénonçait une fermeture, disant qu’il y avait eu une haine viscérale entre les deux camps et que la liberté d’expression devait reprendre ses lettres de noblesse au plus vite. Il vantait ses propres aptitudes à comprendre l’importance de cette fameuse liberté d’expression qui était primordiale à notre société. Aussitôt que des voix se sont élevées contre la procédure gouvernementale concernant le covid et le narratif médiatique qui entretenait une propagande de peur dans la population, il a complètement changé son discours. Avec son copain Mario Dumont, il s’est mis à traiter de Covidiots, toutes personnes qui osaient remettre en question ce que disent les médias, en les associant à ceux qui croient à la terre plate et aux extra-terrestres. Quelle belle liberté d’expression! Le mot d’ordre était de museler ceux qui se posent des questions. Après, ils ont eu l’air de se demander pourquoi les gens doutaient de leur narratif! Comme si le JDM ou TVA NOUVELLES disaient toujours la vérité!


Il est évident qu’aujourd’hui tous ces journalistes ne pensent plus aux bienfaits de la liberté d’expression. Pourquoi? Parce que leurs patrons les obligent à suivre cette ligne propagandiste de peur qu’ils nous servent depuis presque 6 mois, à longueur de journée. C’est payant travailler pour les médias. D’où viennent les ordres? Je ne sais pas. Parce que Martineau, Lagacé, Dumont sont devenus les ennemis de ceux qui se posent des questions. Les médias veulent que tout le monde pense de la même façon et ceux qui osent s’interroger, sont décrits comme des complotistes. Voyez ce qu’il dit des gens qui sont trop réveillés.


https://www.youtube.com/watch?v=XCyq5Fj4nDs&ab_channel=CumuloNimbus


C’est hallucinant. Ils attaquent ceux qui savent que la pandémie est terminée parce qu’ils ne veulent pas qu’elle cesse. Ils acceptent que des femmes qui s’en vont accoucher à Ste-Justine voient leurs bébés être testés pour le covid, sans qu’elle puisse s’y opposer.


https://www.youtube.com/watch?v=hc0Eo839KxI&ab_channel=N%C3%A9ronJeppy


Ils acceptent que des enfants soient soumis à des mesures dignes d’un film d’horreur à l’école, au nom d’une pandémie dont la courbe est aplatie depuis le mois de mai. Ensuite, ils se demandent pourquoi plus en plus de gens pensent au suicide.  


Qu’a fait le gouvernement pour s’assurer qu’il n’y ait pas d’éclosions futures dans les CHSLD depuis le mois de mars? Le gouvernement s’est même permis de partir en vacances, pendant que les infirmières crevées, elles, n’étaient pas autorisées à prendre les leurs. Je ne sais pas si Churchill et De Gaulles seraient partis en vacances pendant la deuxième guerre mondiale? La CAQ et la direction de la santé avait du temps pour les vacances, même s’ils sont, à les entendre, au milieu de la pire crise sanitaire de l’humanité. Faites-moi rire!


On a l’impression que les hôpitaux sont devenus des camps de concentration à ciel ouvert. Si vous devez vous y rendre, vous devez obligatoirement passés un test de covid. Le libre choix qui caractérisait ce pays a complètement disparu au nom d’une fausse pandémie. Si elle avait été aussi grave qu’ils veulent nous le faire croire, nous aurions vu des gens tombés raides morts dans la rue. Si cela avait été le cas, j’aurais été le premier à entrer chez moi ou à porter un masque.  


S’ils n’ont rien à cacher pourquoi les ordres professionnels empêchent-ils leurs membres de parler? Ont-ils peur que leurs membres dévoilent des vérités qu’ils ne veulent pas étaler? Quand nous n’avons rien à nous reprocher, nous n’empêchons pas les autres de parler. Les médecins sont muselés. C’est à cause du collège des médecins qui reçoit ses instructions de l’OMS? Je commence à comprendre pourquoi les médecins spécialistes ont reçu autant d’argent de la part du gouvernement. Les pharmaciens sont également muselés. Les comptables également le sont. Les policiers, les travailleurs sociaux, les psychologues, les professeurs, les avocats, tout le monde est muselé. Vous trouvez cela normal? Vous trouvez cela censé que la santé publique empêche les karaokés dans les bars? Sérieusement? Vous n’êtes pas tannés de porter des masques dans les endroits publics fermés pendant que tous les plateaux de télé en sont exempts? Ça ne vous dérange pas de voir Legault et Doug Ford assis à une table, qui sont loin de respecter la distanciation sociale qu’ils exigent à leurs citoyens?


https://www.journaldequebec.com/2020/09/09/photo-controversee-on-peut-toujours-faire-plus-attention-dit-legault


Ça ne vous dérange pas qu’Horacio Arruda disent toujours une chose et son contraire? Vous trouvez cela normal? Vous ne voyez pas l’obsession du covid? Je crois qu’Arruda veut que la pandémie s’étire le plus longtemps possible. Je crois qu’il aime beaucoup jouer le rôle du premier ministre.


Il est temps de mettre un terme à cette dictature médicale. Il est évident qu’il se passe quelque chose de malsain. Il est temps de s’éveiller et de voir la réalité.  


Avec les médias, vous êtes sur la planète TAIRE. Il est interdit de penser, de respirer librement, de rire, de sourire, de danser, d’être heureux sous peine d’amendes. Si vous trouvez cela normal, c’est qu’il y a quelque chose qui ne fonctionne plus dans notre société. Coupez le câble. Désabonnez-vous des journaux! Ce sera un bon début.  


Featured f8673cb092102f4c1f4b4a992a443180

Alain Patenaude101 articles

  • 1 081 531

Je suis un Gatinois indépendantiste dans l'âme au-delà des idéologies poiitiques et non pas un vieux péquiste des années 70 du genre qui détestait les anglais parce que c'était cool. Je ne déteste personne. Je parle anglais et français et je trouve primordial que le Québec protège sa langue française, au détriment de ce que peuvent penser mes amis anglophones. Je suis originaire de St-Jean sur Richelieu et je vis dans l'Outaouais depuis 2010. J'ai vécu à Granby,, St-Hubert et Contrecoeur. Je crois que nous devrons, un jour, quitter ce beau grand Canada qui ne nous aime pas, pour voler de nos propres ailes. Nous sommes comme des adolescents qui doivent quitter le foyer familial pour fonctionner par eux-mêmes et ce, même si les parents ne veulent pas nous laisser partir. Je suis désillusionné de la politique d'ici et du fédéral. Écrire me permet d'évacuer mes frustrations et de structurer ma pensée. 





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Pierre Bourassa Répondre

    17 septembre 2020

    Je ne comprend pas non plus que Vigile ne fasse pas sa Une avec cette procédure de désaveux des mesures d'urgence sanitaire déposée au Parlement de Québec cette semaine mardi 15 septembre 2020 par Mario Roy et Annie avec toute la documentation prouvant qu'il ne sagit pas d'une véritable pandémie et que le peuple québécois n'a pas à être soumis à ces mesures.Si les partis d'opposition ne réagissent pas,ils seront maintenant poursuivis au criminel. 


    Dans ce long vidéo,vous pouvez voir à 2hres 36 minutes, Mario Roy donner les détails de cette procédure:


    https://www.youtube.com/watch?v=tzmONWy4LDo