La candidature de Richard Décarie à la chefferie du PCC est rejetée

D2e6a678bf1dd3870b069dc4745fc964

Une exclusion scandaleuse qui provient d'un establishment totalement soumis au politiquement correct


Richard Décarie, un conservateur social affirmé dont les opinions ont été dénoncées par certains membres influents du Parti conservateur du Canada (PCC), est officiellement exclu de la course à la chefferie. L’ex-candidat à la succession d’Andrew Scheer avait notamment dit croire que l’orientation sexuelle est un choix et que le gouvernement devrait cesser de financement les services d’interruption de grossesse.


Richard Décarie a déposé son dossier de candidature, payé les frais exigés et remis la liste de signatures d’appuis requise avant la date limite de jeudi dernier, le 27 février. Il s’était également soumis au processus d’entrevue tel que le prévoient les règles du parti. Ces mêmes règles mentionnent aussi que tout candidat peut être exclu de la course sans explication et que cette décision est sans appel.


Le porte-parole du PCC, Cory Hann, a dit ne pas pouvoir préciser la raison pour laquelle la candidature de M. Décarie a été rejetée.


Le candidat déchu a réagi par une série de messages publiés sur son fil Twitter, disant avoir « le soutien de milliers de membres du PCC ». Richard Décarie soutient aussi n’avoir reçu aucune explication pour le refus de sa candidature, ce qui le pousse à croire qu’il représentait « une menace pour l’establishment » et pour le type de candidat recherché.


« Jusqu’à présent, j’étais le seul candidat qui ait pris une position ferme en faveur du mariage traditionnel et qui a proposé d’abolir le financement fédéral de l’avortement, puisque ce n’est pas un soin de santé », a-t-il écrit en rappel aux propos qui lui ont été reprochés.


Il ajoute que les « « Vrai Bleu » (sic) ayant des valeurs traditionnelles représentent une force majeure » du parti « avec ou sans ma candidature ».


Brad Trost, lui-même un ex-aspirant à la chefferie conservatrice qui appuyait Richard Décarie dans ses démarches, a reconnu que l’équipe de campagne a été prise au dépourvu par la nouvelle.


Huit candidats


L’annonce du rejet la candidature est tombée samedi lorsque le PCC a publié un communiqué de presse dévoilant la liste officielle des huit candidats. La course se fera donc entre Marilyn Gladu, Rudy Husny, Jim Karahalios, Leslyn Lewis, Peter MacKay, Erin O’Toole, Rick Peterson et Derek Sloan.


Si Richard Décarie a ouvertement fait part de ses positions « traditionnelles », d’autres candidats toujours en lice occupent une place similaire sur le spectre politique conservateur.


Le député Derek Sloan a dit croire que la science n’était pas claire sur le fait que l’orientation sexuelle soit un choix ou non en plus d’inviter les députés à déposer des projets de loi pour limiter l’accès aux services d’interruption de grossesse.


L’avocate torontoise Leslyn Lewis fait aussi partie des conservateurs sociaux. Sur Twitter, elle a soutenu que le PCC a du succès quand il met de l’avant des politiques sociales fortes qui défendent et favorisent les plus vulnérables.