COVID-19: Trudeau prévient qu'un retour à la normale peut prendre un an

Ea50252074c6236b06773a1624ffe79e

Pas de retour à la normale avant 12 ou 18 mois ? Le totalitarisme sanitaire canadien est la pour durer !


OTTAWA | La santé publique canadienne s’attend à ce que le coronavirus fasse jusqu’à 22 000 morts et 1 879 000 cas au pays et le premier ministre Justin Trudeau prévient que la situation pourrait revenir à la normale seulement d'ici un an.  


«On pourrait atteindre le sommet de la courbe à la fin du printemps et la première vague pourrait se terminer pendant l’été», a déclaré M. Trudeau au cours de son point de presse quotidien, jeudi. 


On anticipe toutefois que d'autres vagues surviendront ensuite et le premier ministre exhorte donc les Canadiens à ne pas baisser la garde avec les mesures de distanciation sociale.      


«Il n’y aura pas de retour à la normale jusqu’à ce qu’on trouve un vaccin, et cela pourrait prendre un an ou un an et demi», a ajouté M. Trudeau.   


Un peu plus tôt, l’administratrice en chef de la santé publique, Dre Theresa Tam, dévoilait les projections de la propagation de la COVID-19 au pays.      


Le nombre de morts pourrait osciller entre 11 000 et 22 000 d’ici la fin de pandémie de coronavirus si le taux de contagion dans la population varie entre 2,5 % à 5%. La maladie pourrait faire de 934 000 à 1 879 000 cas suivant le même scénario.    


Justin Trudeau n’a pas exclu de prolonger les programmes d’aide financière mis de l’avant par son gouvernement afin de soutenir les Canadiens durement touchés par les impacts de la pandémie comme la Prestation canadienne d’urgence, dont la durée initiale était de quatre mois.   


«On va continuer de faire ce qui nécessaire pour le temps que ça prendra», a-t-il promis.   


Bataille parlementaire  


Le gouvernement et l’opposition conservatrice se livrent toujours un bras de fer pour le rappel du Parlement afin d’adopter le projet de loi dans lequel la subvention salariale de 75 % du fédéral est imbriquée.  


Les troupes d’Andrew Scheer souhaitent obtenir l’assurance que des mécanismes de reddition de comptes du gouvernement seront mis en place. On souhaiterait la tenue d’une période de questions avec un groupe restreint de députés, du lundi au jeudi.   


Justin Trudeau a mentionné que les discussions avec les partis d’opposition se poursuivront au cours des prochaines heures, ajoutant que sa priorité est d’adopter le projet de loi au cours du weekend. Le gouvernement préférerait rappeler le Parlement de façon virtuelle afin de respecter les consignes sur les rassemblements de la santé publique.


-Avec TVA Nouvelles