Concernant le port du masque obligatoire et les conspirationnistes

Avez-vous encore du temps à perdre à écouter Legault, Arruda et Richard Martineau?

1234dbacbbba820bf9bcc1a95dce7088

Tribune libre

J’ai lu l’article de Richard Martineau, cette semaine, intitulé « Le contrat » où il se moquait des covidiots (Je fais maintenant parti de ce gang depuis le 13 mars, donc, je me suis senti concerné), qui osent se poser des questions sur toute cette enflure médiatique d’une pandémie interminable et de cette folie du port du masque martelée par les autorités, en les mettant dans le même bateau que ceux qui croient à la terre plate ou aux reptiliens de David Icke.


https://www.journaldemontreal.com/2020/07/08/le-contrat


La conspiration a le dos large! Il suffit de ne pas penser de la même façon que ces chroniqueurs pour se faire traiter de conspirationnistes. Il nous reproche de ne pas suivre le courant que les médias nous imposent. J’aimerais vous rappeler ces mots d’un grand complotiste du nom de Martin Luther King :


« On utilise beaucoup le terme mésadapté pour les moutons noirs qui ne disent pas et ne pensent pas la même chose que les autres. Je peux confirmer que je suis très fier d’être un mésadapté, je fais appel à tous pour devenir un mésadapté, et si on me donne le choix je resterai toujours un mésadapté et je n’ai aucune envie de m’adapter à ce que le système veut m’imposer »


J’avais trouvé que Mario Dumont était descendu très bas en disant lors de son émission du matin à LCN, en début de pandémie, que ceux qui se posaient des questions et qui croyaient à une machination gouvernementale devraient être enfermés à Gagnon dans le Nord-Ouest du Québec. Mais là, Martineau est descendu une coche plus basse. C’est cet animateur de radio que j’écoutais et admirais sur QUB Radio qui avait dit philosophiquement, dans une autre vie avant la pandémie, que la gauche et la droite en politique, par exemple, devrait pouvoir se parler sans s’insulter. C’est lui qui faisait la morale en priorisant la libre expression. Voltaire n’a-t-il pas déjà dit : Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous puissiez le dire ». On dirait bien que Martineau a laissé tomber cette vertu. La liberté d’expression n’appartiendrait-elle qu’aux journalistes de sa trempe?


Maintenant, il dit le contraire de ce qu’il préconisait. Il voudrait que ceux qui se posent des questions se la ferme. Il déteste tellement les lanceurs d’alertes (Conspirationnistes) qu’il les traite d’être de purs idiots, sans même écouter leurs arguments. Comme si les affirmations des journalistes dans le journal de Montréal sont les seules vérités qui soient publiées, sans arguments obligatoires!   


D’un autre côté, je peux le comprendre de défendre sa position de journaliste « mainstream ». Martineau gagne sa vie en écrivant pour le seul quotidien rentable au Québec. Quand je vois les annonces de propagande, à pleine pages, payés par le gouvernement, donc par nous, qui incitent les gens à porter le masque, il doit bien savoir dans quoi il est embarqué. Quand les anciens moutons comme moi se désabonnent du Journal de Montréal, après 35 ans de loyauté et ferment leurs télévisions (Je ne dois pas être le seul), il se rend compte qu’il ne veut pas perdre son job et être obligé d’aller travailler au Costco avec un masque dans la face pendant toute la journée. Aussi bien ridiculiser les concurrents qui sont en train de les surpasser en cotes d’écoutes sur You Tube. À quand les animateurs de télé avec un masque, Monsieur Martineau?


Dans son article, le célèbre chroniqueur s’en prend même à l’actrice Lucie Laurier qui a courageusement osé dire sur Facebook, qu’il fallait que les gens s’informent et fassent leurs propres recherches concernant toute cette histoire de pandémie, parce que le gouvernement était en train de nous voler tous nos droits et libertés. Madame Laurier décrivait avec raison cette propagande de peur qui s’étire sans raison (On est rendu en juillet et les restrictions sont pires qu’en mars). Martineau la catégorise dans le même groupe que les adeptes des extra-terrestres ou de ceux qui croient à la terre plate. Monsieur ne veut pas se faire insulter, mais peut se permettre d’insulter les autres?  


Moi, je suis un citoyen obéissant. J’écoute ce qu’a dit Arruda au mois de mars dernier. Il disait de ne pas porter de masque et de se laver les mains.  C’est ce que je fais et c’est ce que je vais faire. Ce n’est pas moi qui ai dit ce qu’il a dit. Réécoutez-le :


https://www.youtube.com/watch?v=zY5A90j_NTE


Si Arruda a changé d’opinion depuis concernant les masques, qu’il nous explique pourquoi. Moi je crois à la science, la vraie, pas aux journalistes qui nous disent sans arguments que telle théorie est fausse. Je crois au Didier Raoult, Christian Perrone, Denis Rancourt. Comment se fait-il que toutes ces sommités soient dénigrées de la sorte par tout le monde? Les médias d’ici ne parlent jamais de cela. Est-ce que le fait de prôner la liberté d’avant est devenu une théorie du complot?


Voilà que notre directeur de la santé publique Arruda se prend pour le premier ministre du Québec. Il veut maintenant nous forcer à porter le masque dans les endroits publics et ceux qui ne l’écouteront pas, seront responsables d’un reconfinement général dont il nous menace tous.


https://www.youtube.com/watch?v=B-VE3VzuUUE


Monsieur Martineau adhère à cette théorie que le masque nous protège contre le virus, sans se demander pourquoi Arruda dit le contraire de ce qu’il a déjà dit. C’est un tournant à 360 degrés. Veut-t-il que ses enfants et petits-enfants vivent dans un monde masqué? Accepterait-t-il qu’ils doivent porter un masque dans les garderies pour toujours? Est-il d’accord de perdre ses droits et libertés pour ne pas attraper le Covid? N’a-t-il pas entendu les incohérences de ce gouvernement? Un gouvernement incohérent est un gouvernement qui ment. Pourquoi toujours entretenir cette peur? Les autorités n’ont pas été capable de prédire une première vague, mais ils seraient capables d’en prédire une deuxième? Ils intensifient la peur en demandant à tout le monde de porter un masque dans les endroits publics. Au mois de mars, dans le pire de cette pandémie, personne n’en portait. Le ministère de la santé autorisait les gestionnaires des CHSLD a accepté des transferts d’infirmières de CHSLD en CHSLD et tout le monde se trimballait en contaminant tout le monde. Qui a pris un mois à fermer les frontières en début de pandémie? Trudeau. Et maintenant, on nous menace de nous confiner pour une deuxième fois? Personne ne voit la réalité? Les gouvernements sont sous l’emprise d’une dictature médicale. Sûrement l’OMS. Nous sommes leurs cobayes et nous sommes testés pour voir jusqu’où nous toléreront leur idéologie totalitaire avant de nous rebeller.


Que dire des membres de l’opposition à l’Assemblée Nationale, tous partis confondus, qui dorment au gaz et qui adhèrent à tout ce que disent Legault et Arruda sans dire un mot! On va s’en souvenir en criss! En passant Monsieur Legault, Arruda n’a pas été élu par personne. Si nous vivons dans une démocratie (Faites-moi rire avec ce nom!) qu’ils reviennent sur terre et que Legault arrête de se laver les mains comme Ponce-Pilate en laissant Arruda prendre toutes les décisions pour les Québécois. La pandémie est terminée. La charge virale du virus est morte. Ce n’est pas moi qui le dis. De vrais experts le disent, mais personne ne les écoute. Si Arruda dit le contraire, c’est qu’il n’est pas un vrai expert de la santé. Pourquoi Denis Rancourt, un scientifique d’Ottawa aurait-il dit que le masque ne protégeait pas des virus sans avoir d’arguments scientifiques?


https://www.youtube.com/watch?v=v7ApyE_359M


Les conspirationnistes ne sont pas financés par Big Pharma pour dire ce qu’ils disent. Écoutez cette entrevue qui en dit long sur ce qui se passe.


https://www.youtube.com/watch?v=jyiPP-tdcmU


Autant j’ai déjà pensé que Martineau avait du jugement, autant je pense que, maintenant, il tient plus à son job de chroniqueur, qu’à l’avenir de ses enfants. Il travaille dans les médias et de plus en plus de gens s’aperçoivent que la seule chose qui est vraie dans un journal « mainstream » c’est la date et le jour qui sont indiqués en haut de la page. Moi, je pense que ceux qui portent le masque quand ils vont marcher ou quand ils sont seuls dans leurs autos, sont les mêmes qui couraient pour aller s’acheter du papier de toilette. Ce sont des gens soumis à cette autorité exagérée. Je crois que le gouvernement compte les gens qui portent le masque pour évaluer la soumission du petit peuple. Nous ne sommes plus dans une crise sanitaire. Nous faisons face à une ÉNORME menace qui met en péril nos droits et libertés et les moutons suivent les faux bergers. Ils ont peur du loup (virus) sans savoir que c’est le berger qui va les tondre, les vacciner et probablement les manger. Les gens ont peur et cette peur les empêche de réfléchir et de voir la réalité. Je les comprends. Comme disait le diabolique Nazi Joseph Goebbels : « un mensonge répété plusieurs fois devient une vérité ». Qu’ils ferment leurs télés et cessent de lire les journaux.


Est-ce que la population a vraiment du temps à perdre à écouter Legault et Arruda déblatérer leurs fausses prévisions? C’est évident que ces deux hommes nous manipulent. Est-ce que les gens qui se soumettent aveuglément, ont l’intention de le faire pour le restant de leurs jours? Est-ce que la mort leur fait plus peur que la perte de leurs droits et libertés? Veulent-ils vraiment que leurs enfants vivent dans un monde où les gens sont masqués? Qu’est-ce que ça va prendre pour que les gens se réveillent et veuillent retrouver une vie normale comme avant? Plusieurs pays n’ont pas été confiné. Avez-vous entendu parler que ses habitants en Suède, par exemple, étaient morts dans des conditions horribles? NON. Allez voir ce qui se passe en Suède. C’est la vie que nous avions avant. Voici un message de la psychologue Lucie Mandeville qu’elle a écrit en arrivant en Suède sur Twitter :


Lucie Mandeville


@LucieMandevill1


8 juil.


Bonjour. Je viens d'arriver en Suède. J'ai le sentiment d'avoir quitté un monde étrange, le Québec, pour retrouver la vie normale. Ici, tout est normal, la musique, la danse, les commerces, les gens en santé... Attendez là, il y a quelque chose qui cloche VRAIMENT chez nous !


Je suis un homme de 63 ans à la retraite. Je n’ai pas l’intention de me faire vacciner pour une putain de grippe. C’est mon choix. La constitution Canadienne que je n’aurais jamais cru défendre, me le permet.


Article 2 : L'article 2 de la Charte canadienne des droits et libertés est l'article de la Charte des droits de la Constitution du Canada qui fait la liste de ce que la Charte qualifie de « libertés fondamentales », qui en théorie appartiennent à toute personne se trouvant au Canada, peu importe qu'il s'agisse d'un citoyen ou non, qu'il s'agisse d'une personne physique ou morale. Ces libertés protègent contre les actions de tous les niveaux de gouvernement et sont applicables par les tribunaux. Les libertés fondamentales sont la liberté d'expression, la liberté de conscience, la liberté de religion, la liberté de pensée, la liberté de croyance, la liberté de réunion pacifique et la liberté d'association. Elles sont garanties mais peuvent toutefois être soumises à des restrictions en vertu de l'article 1.


Article 1 : La Charte canadienne des droits et libertés garantit les droits et libertés qui y sont énoncés. Ils ne peuvent être restreints que par une règle de droit, dans des limites qui soient raisonnables et dont la justification puisse se démontrer dans le cadre d'une société libre et démocratique. »


 À ce que je sache la loi des mesures d’urgence n’a jamais été déclarée par Trudeau donc, je suis protégé par ces articles de loi. Pas besoin d’être un avocat pour comprendre ça! Monsieur Martineau, si je refuse de me faire vacciner et que j’attrape le covid, je ne pourrai jamais mettre la vie des autres en danger, puisqu’ils seront tous vaccinés.


Si je tombais malade par ma négligence, je serais prêt à devenir le cobaye volontaire d’une expérience que les médias pourraient suivre tout au long de ma maladie, en acceptant qu’on suive le protocole du docteur Raoult en m’injectant en début de maladie de l’hydroxychloroquine + l’azithromycine.  Si j’en mourrais, eh bien vous auriez la preuve que les médecins, qui sont sous l’emprise de Big Pharma et de l’OMS, ont eu raison de ne pas soigner les gens malades du covid avec cette molécule. Il faudrait pour ça que je l’attrape. Il faudrait que je sois testé positif.


Monsieur Martineau, une chose que je trouve bizarre et que je vous partage. Ma femme qui travaille dan le milieu hospitalier a passé le test pour le covid. Je me demande pourquoi, ils lui ont enfoncé un Q-Tips jusqu’à l’arrière de la tête pour recueillir un échantillon de Covid-19, quand ils prétendent qu’une simple goutte de salive à le potentiel d’infecter un village au complet?


À ceux qui croient que le port du masque les protège, je leur dis : Portez-le et soyez heureux, mais on ne construit pas une clôture pour se protéger des moustiques.


Featured f8673cb092102f4c1f4b4a992a443180

Alain Patenaude101 articles

  • 1 074 821

Je suis un Gatinois indépendantiste dans l'âme au-delà des idéologies poiitiques et non pas un vieux péquiste des années 70 du genre qui détestait les anglais parce que c'était cool. Je ne déteste personne. Je parle anglais et français et je trouve primordial que le Québec protège sa langue française, au détriment de ce que peuvent penser mes amis anglophones. Je suis originaire de St-Jean sur Richelieu et je vis dans l'Outaouais depuis 2010. J'ai vécu à Granby,, St-Hubert et Contrecoeur. Je crois que nous devrons, un jour, quitter ce beau grand Canada qui ne nous aime pas, pour voler de nos propres ailes. Nous sommes comme des adolescents qui doivent quitter le foyer familial pour fonctionner par eux-mêmes et ce, même si les parents ne veulent pas nous laisser partir. Je suis désillusionné de la politique d'ici et du fédéral. Écrire me permet d'évacuer mes frustrations et de structurer ma pensée. 





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé